English  Français  Deutsch 

Conçu pour durer — Mar 1 2016

Inspiration, Design, Architecture

Autour d’Heschung gravitent des inspirations marquées par la terre et la matière. Transposées autant dans la forme de nos modèles que dans les espaces de nos boutiques, elles se retrouvent dans cette passion pour la ligne pure. Une sobriété jamais exempte d’une réflexion sur l’usage.

Avant d’aller par monts et par vaux, nos souliers entament le chemin vers le quotidien au sein de nos boutiques. Chacune d’entre elles allie matières naturelles et minimalisme dans un décor harmonieux entre noir et blanc, tout en clarté et contrastes. Pierre Heschung n’est pas étranger à ces choix esthétiques qui fondent l’imaginaire de la marque :

« Certains lieux et artistes m’inspirent plus que d’autres et cela se ressent dans les collections que je crée et dans mes boutiques. Celle du Vieux Colombier à Paris en est l’exemple avec son mobilier aux influences scandinaves, aux lignes pures et fonctionnelles».

Ce showroom ouvert sur l’espace de vente préfigure l’atmosphère déclinée dans nos boutiques partout ailleurs : un espace sobre enrichi de créations de designers dont le travail fait écho aux valeurs d’Heschung. L’ensemble a été orchestré et mis en scène en complicité avec Pierre Lhoas, architecte du cabinet Lhoas&Lhoas (Pavillon belge pour la Biennale d’art de Venise, Mamma Roma à Paris, La Cambre à Bruxelles), un visionnaire à la croisée de l’art, passionné par la géométrie et les matières et favorisant l’épure dans chacune de ses réalisations. Les modèles ainsi soulignés avec légèreté, apparaissent dans leur plus simple appareil : le cuir, le cousu, la forme.

L’univers Heschung puise sa source dans la nature, celle-là même qui inspire la création de modèles robustes et intemporels pensés pour les grands espaces, verts ou urbains. Au gré des linéaires de nos souliers en boutique, l’on pose le regard sur des pièces de mobilier de facture 50’s, ancrées dans la tradition du design rationnel favorisant des formes organiques, épurées et réalisées à partir de matériaux naturels, tout comme les souliers Heschung.

Ainsi, l’on retrouve le canapé Mayor d’Arne Jacobsen, figure du design danois, grand amateur de bois et fonctionnaliste ; les chaises Whishbone d’Hans Wegner, l’un des pères fondateurs du design scandinave ou le tabouret Méribel et la table Plana signés Charlotte Perriand. Cette dernière, femme du grand air dont l’œuvre fait preuve d’une délicatesse rustique, a toujours rapproché l’objet de l’homme et le statut du créateur, alors idolâtré, au quotidien. Des idées loin des codes conventionnels de l’époque qui ont fondé des créations intemporelles s’imposant dans le temps par leur utilité autant que par leur esthétique.

Penser, créer et imaginer pour l’homme et pour durer, une profession de foi que décline Heschung dans ses collections, ses gestes et ses choix. Un univers créatif global toujours tourné vers la matière et le respect de ce qui nous entoure.